Construction

Les blocs de constructions sont très riches pour les enfants. Quelques soient leurs formes, couleurs, matières, s’ils sont bien proposés, les enfants peuvent réaliser des créations impressionnantes.

Mais encore faut-il accepter de leurs laisser de la place, du temps et de la reconnaissance.

Si en petite section, le travail a déjà été bien préparé, en moyenne et grande section, les constructions vont considérablement s’enrichir et faire partie de la classe à part entière.

 

Faite le tour de votre classe, à la recherche de trésors insoupçonnés. Il y’a des tas de blocs et de jeux de constructions dans les écoles : Lego, Duplo, Dado, Kapla, Clips, Megablocs…

Rassemblez les en un même endroit, la même armoire par exemple et installez tout près, un grand morceau de tapis-feutre au sol.

Ensuite, il y’a bien d’autres chose qui peuvent servir de matériel de constructions : Gobelets, rouleaux en cartons, boites d’œufs, bâtonnets tire-langue, planches, caisses, bouchons, dominos, capsules…

Avec les grands, on peut également proposer de mélanger différents blocs tant qu’à la fin on range tout correctement. On peut aussi proposer des personnages afin de stimuler la création lors des constructions.

Comme pour les petits, posez-vous les bonnes questions avant de commencer. La construction est importante sur plusieurs plans : la motricité globale et fine, la schématisation, la représentation 2D et 3D, la créativité, la symétrie, les algorithmes, l’alignement, le tri, les couleurs, la répétition de séquences, la physique, l’espace, les pavages…

Parfois, on a l’impression que dans sa classe, la construction n’est rien de plus qu’un jeu où les enfants fabriquent des pistolets, des épées et des micros. Mais pris comme activité complète dans notre emploi du temps, avec des objectifs, elle se travaille aussi rigoureusement que, le dessin par exemple.

Pour cela, il faut être claire dès le départ, la construction ne sera pas un atelier occupationnel sans encadrement. Posez les règles dès le début : On ne construit pas d’armes, les blocs restent tous sur le tapis et les enfants aussi. On ne marche pas dessus, on ne casse jamais rien d’un autre copain.

Prenez le temps de vous asseoir avec les enfants et de construire des choses avec eux. Si vous ne voulez pas prendre ce temps au début, il ne sert à rien de vouloir installer cet espace. Sans engagement ou reconnaissance de leurs constructions, les enfants arrêterons vite leurs projets. Pendant ce temps où vous êtes assis avec eux, profitez-en pour rappeler les règles, donner des exemples et valoriser même la plus petite des constructions.

Pendant le restant de l’année, il faut continuer à montrer de l’intérêt pour les constructions des enfants. Prenez-les en photos, proposez aux autres d’essayer de faire la même chose, aidez-les à faire un étage de plus à leur tour…

L’utilisation de fiches modèles peut relancer les constructions ainsi que la proposition de défis :

-Fiches avec des modèles demandant de la précision, équilibre, algorithmes de formes ou de couleurs…

-Situations problèmes : créer un pont pour relier deux tables, faire des tours toutes différentes, réaliser une construction avec tous les blocs…

-Essayer de copier des monuments célèbres à partir de photos

Ce travail étant important et pouvant souvent montrer une réelle progression chez l’enfant, j’ai créé un cahier de productions éphémères où je colle les photos de leurs constructions (et aussi de tout ce qui est créatif en classe). A chaque trimestre, l’enfant rentre avec son cahier et peut montrer et discuter de ses constructions ou réalisations avec ses parents. Une telle reconnaissance de son travail, le pousse souvent à construire encore plus !

--> Espace peinture

Téléchargez cette page en pdf

Retrouvez mon tableau Pinterset sur le sujet

Pratique

Retour au menu

© helguera rios laurence

Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon